,

Traitement des rides par la toxine botulinique

La toxine botulique est utilisée pour traiter les rides d’expression  ou prévenir leur formation, sur le visage.

But du traitement

Provoquer une relaxation musculaire dans les zones traitées, atténuant les rides d’expression, redonnant ainsi une apparence sereine et détendue au visage. Un traitement bien fait ne doit pas se voir.

Déroulement de la séance

La peau est démaquillée et soigneusement désinfectée. Après un examen attentif des contractions musculaires de votre visage, le produit est injecté dans les muscles à l’aide d’une aiguille fine. Les injections sont peu douloureuses et ne nécessitent en principe pas, préalablement, de crème anesthésiante. Les séances durent maximum 15 minutes

Suites immédiates et effets secondaires

Après la séance, il peut y avoir des rougeurs et un léger gonflement au niveau des sites d’injection que l’on pourra maquiller après la séance.
Des petits hématomes (bleus) peuvent parfois apparaître quelques jours après. Ils s’estomperont tout seul en quelques jours. Une asymétrie éventuelle doit être corrigée dans les 15 jours. Ces effets secondaires sont tous transitoires

Les résultats et nombre de traitements

Les résultats apparaissent entre le 4ème et le 7ème jours avec un effet maximal au 14ème jour après la séance d’injections. Les traits du visage sont détendus donnant un air reposé et une peau lissée; la toxine botulique permet un effet lifting subtil sur le haut du visage et les yeux.
L’effet de la toxine diminue progressivement dans les 4 mois. Les injections successives sont proposées tous les 6 à 8 mois.

Contre-indications

  • Grossesse et allaitement
  • Maladie neuromusculaire (myasthénie)

Il est important, dans les heures qui suivent, de ne pas avoir des activités nécessitant la tête baissée afin d’éviter la diffusion du produits dans des muscles inappropriés.

Il est important de signaler toute prise d’anticoagulants ou Aspirin avant la séance car le risque d’hématome post injection est alors plus important.

ATTENTION : Les assurances maladies suisses ne prennent pas en charge ces traitements relevant du domaine de l’esthétique