,

Détatouage par laser (Medlite C6 Q-Switched 532/1064)

But du traitement

Détruire sélectivement et spécifiquement le pigment déposé dans l’épiderme et le derme superficiel.

Comment ça marche

Le laser émet une longueur d’onde spécifique, selon la couleur du pigment, qui sera exclusivement absorbée par ce dernier. Grâce à un temps d’impact très bref, le rayon laser va le détruire pratiquement sans créer de dommage. L’effet est une explosion de ces molécules qui vont se fragmenter. Son élimination progressive est assurée par les macrophages (cellules spécialisées)
Les tatouages noirs et rouges disparaissent facilement alors que les couleurs jaune, orange, blanche et turquoise sont plus difficiles à faire partir voire impossible

Déroulement de la séance

Le rayon laser, au moment de l’impact avec la peau, émet un claquement caractéristique. Immédiatement après la séance, la surface de la peau est blanche, comme de la neige. Ceci est en fait l’épiderme (couche superficielle de la peau) qui est « soufflé » par la traversée du rayon laser à très haute énergie. Cet aspect blanc dure entre quelques minutes et six heures.
La durée de la séance dépend de la surface à traiter, de 5 à 30 minutes environ.

Est-ce douloureux ?

Les séances peuvent être douloureuses raison pour laquelle une crème anesthésiante peut être appliquée une heure avant.

Suites immédiates et recommandations

Juste après l’intervention, une rougeur et une tuméfaction apparaissent pouvant durer de 2h à 24h. Du Bepanthen ou du Ialugen crème devra être appliqué. Par la suite des croûtes peuvent apparaître qu’il ne faudra pas arracher mais bien les laisser tomber toutes seules. La douche est autorisée mais pas le bain ni le sauna, ni la piscine. Le nombre de séances nécessaires est variable, de 10 à 20 selon l’importance et la densité du pigment. Elles doivent être espacées de 2 à 3 mois.

Eviter strictement toute exposition solaire au moins deux semaines avant et deux mois après l’intervention. Appliquer un écran total ( 50+).

Eviter d’arracher les petites croûtes qui se forment après la séance.

Complications possibles

  • Des croûtes plus marquées ou des petites bulles d’eau à certains endroits du tir peuvent se voir chez les peaux plus réactives. Ne pas gratter, ne pas chercher à percer les bulles. Faites des compresses d’eau froide (Evian ou autre) deux à quatre fois par jour et appliquer une crème cicatrisante comme le Ialugen crème ou le Bepanthène crème. Durée environ 7 à 10 jours. Ne pas porter d’habits rêches pouvant causer un frottement excessif et arracher les croûtes.
  • Des cicatrices hypopigmentées (blanches) théoriquement possible mais rare.
  • Une hyperpigmentation (coloration brune) souvent transitoire.
  • Un tatouage « fantôme » (ombre) peut persister.

ATTENTION : Les assurances maladies suisses ne prennent pas en charge ces traitements relevant du domaine de l’esthétique