But du traitement

Sculpter certaines zones du corps en réduisant le tissu adipeux par un traitement non chirurgical utilisant la technologie du froid.

Comment ça marche

Coolsculpting® agit d’une manière ciblée sur les cellules adipeuses situées sous la peau au moyen d’un refroidissement contrôlé sans endommager la peau et les tissus environnants. Les cellules adipeuses se cristallisent et seront ensuite éliminées par l’organisme.

Quelles sont les zones que l’on peut traiter

L’accumulation de graisse sous le menton, des bras, des flancs, du ventre, sous les fesses et les cuisses peut être réduite.

Déroulement de la séance

La zone à traiter est déterminée et dessinée par le médecin. Ensuite un coussinet de gel et un applicateur seront posés sur la zone à traiter. L’applicateur aspire le tissu en produisant une pression négative et commence à refroidir les tissus.

Est-ce douloureux ?

Une sensation de froid pincement, tiraillement sont ressentis au début du traitement, diminuant progressivement en raison de l’engourdissement des tissus.

Durée du traitement

Après 35 minutes, l’applicateur et retiré et un massage vigoureux est entrepris pendant deux minutes.

Suite immédiates et recommandations

Une rougeur, un léger gonflement, ainsi qu’une sensibilité à la pression peuvent durer quelques jours ou semaines. Dans les jours qui suivent il est recommander de bien boire et de masser la zone.

Nombres de séances

Idéalement deux séances sont recommandée à 1-2 mois d’intervalle.

Quand les résultats sont-ils visibles ?

Le délai des résultats visibles varie d’une personne à l’autre, de la zone traitée et du mode de vie (sport, régime alimentaire). Soit entre 3 et 6 mois.

Complications possibles

  • Une augmentation visible du volume du tissu au niveau de la zone traitée pouvant apparaître 2-5 mois après le traitement. Une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire dans ce cas.
  • Une brûlure par le froid du premier et second degré peut survenir pendant le traitement. Elle guérit généralement complètement sans laisser de séquelle avec les soins appropriés.
  • Un durcissement généralisé et/ou des petits nodules parfois sensibles à la palpation au niveau de la zone traitée peuvent apparaître après la séance.
  • Une formation ou aggravation d’une hernie nécessitant une intervention chirurgicale

Attention : les assurances maladies suisses ne prennent pas en charge ces traitements du domaine de l’esthétique.